Qu'est-ce que l'acier Tamahagane ?

Vous avez probablement entendu parler des Katanas Japonais, comme le katana, fabriquées en acier de tamahagane. Mais qu'est-ce que l'acier de tamahagane exactement ?

L'acier de tamahagane : Les principes de base

L'acier de tamahagane est un type particulier d'acier rare utilisé par les fabricants de sabres japonais traditionnels. Il se caractérise par une teneur plus élevée en carbone, ce qui permet d'obtenir une lame plus solide.

L'acier Tamahagane contient généralement entre 1 et 1,5 % de carbone. Il est essentiel d'atteindre le niveau correct de carbone, car une teneur trop élevée rend la lame cassante. S'il n'y a pas assez de carbone, la lame ne tiendra pas le coup. Les forgerons japonais ont perfectionné l'art de fabriquer l'acier tamahagane avec une concentration précise de carbone pour surmonter ces obstacles.

Comment l'acier de Tamahagane est-il fabriqué ?

Dans son livre intitulé "Spirit Of The Sword : A Celebration of Artistry and Craftsmanship", l'auteur Steve Shackleford explique que la méthode de création de l'acier de tamahagane diffère de l'acier conventionnel.

Le processus commence par la fusion de plusieurs couches de charbon de bois et de sable de fer dans un récipient en argile spécial, appelé tatara. Deux types de sable ferreux sont utilisés pour ce processus : l'acome et le masa, ce dernier offrant un niveau de qualité supérieur. Normalement, une personne appelée murage est chargée de choisir le sable de fer pour fabriquer l'acier tamahagane.

Le forgeron sépare les différents types d'acier au carbone, notamment l'acier à faible teneur en carbone (hocho-tetsu) et l'acier à forte teneur en carbone (tamahagane). Ensuite, le forgeron forge le tamahagane en couches alternées. Au cours de ce processus, le forgeron peut plier l'acier jusqu'à 16 fois. Si le tamahagane n'est pas plié, la distribution hétérogène du carbone dans le métal créera des points faibles pour l'épée.

Il est important de noter que le tamahagane n'est pas le seul métal utilisé pour forger les sabres japonais traditionnels. Les épéistes utilisent souvent plusieurs types de matériaux produits dans le tatara. Le hocho-tetsu, par exemple, est utilisé pour forger la structure centrale de la lame, tandis que le tamahagane à haute teneur en carbone est associé à la fonte brute pour fabriquer la couche extérieure de la lame.

Vous pouvez généralement identifier un sabre en acier tamahagane de haute qualité en recherchant sa couleur argentée/chrome brillante caractéristique.

Aujourd'hui, la production d'acier de tamahagane est fortement réglementée par le gouvernement japonais. Il est actuellement illégal d'exporter de l'acier de tamahagane brut avant de le transformer en un produit prêt à la vente.

En outre, il n'est généralement produit que 3 à 4 fois par an, ce qui rend ce métal exceptionnellement rare et fait grimper les coûts pour les consommateurs.

Remarque : la plupart des katanas en tamahagane commercialisés par les fabricants de sabres chinois et leurs distributeurs ne sont pas de vrais tamahagane, mais des imitations chinoises non réglementées dont le processus de contrôle de la qualité est inconnu.

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Vérification d'age

En cliquant sur "Entrer", vous vérifiez que vous avez 18 ans

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique