Guide Facile du Katana

Le Katana est très souvent mal compris et apporte beaucoup de confusions. Il y a de très nombreuses choses à savoir et on ne s'y retrouve pas facilement, surtout avec des noms japonais.

Nous vous avons donc fait un GUIDE FACILE pour vous y retrouver et tout comprendre en quelques minutes...

1. Types de Katanas et usage

Il existe plusieurs types de Katanas et il est important de savoir choisir son Sabre selon ses besoins.

Tranchant

Pour effectuer le Tameshigiri ou la coupe d'entrainement et de démonstration il vous faudra un Katana Tranchant. Vous pourrez ainsi pratiquer l'art de la coupe du des Tatamis Omoto enroulés ou des bambous.

Cette coupe permet à la fois de tester votre Katana, mais c'est aussi un réel entraînement physique et mental pour effectuer la coupe dans l'angle parfait.

Vous pourrez affuter votre Katana vous-même avec une pierre bien spéciale ou bien envoyer votre Katana à des spécialistes pour qu'ils le fassent pour vous afin d'éviter de l'abîmer.

Non Tranchant

Le Katana peut aussi vous êtes livré non tranchant, mais ce n'est pas pour autant qu'il est de mauvaise qualité. En effet, par exemple dans les arts martiaux il est interdit d'avoir un Sabre tranchant, c’est pour cela qu'on achète généralement un Iaito (sabre plus léger et non tranchant).

Mais vous pouvez aussi opter pour un Katana non tranchant et l'affuter vous-même ou ne pas l'aiguiser afin de le laisser comme décoration.

Pour la décoration

La plupart du temps le Katana est acheté à but décoratif, car acheter des Tatamis peut-être cher et tout le monde ne peut pas investir autant d'argent, de plus c'est une excellente décoration qui rappelle la culture japonaise.

Qui dit Katana de décoration ne dit pas Katana bas de gamme. Vous allez le découvrir dans la suite de l'article, mais le Katana est rempli de très nombreux détails et connaître ceux-ci changent totalement votre expérience avec votre Katana.

Avoir un beau Katana haut de gamme dans son intérieur est donc un choix totalement compréhensible et très intéressants surtout si vous avez des amis aussi passionnés que vous par le Japon et son histoire. 

2. Type de Forge du Katana

Il existe différents types de forge du Katana et il s'agit de l'une des caractéristiques les plus importantes. D'ailleurs, ne confondez pas Aciers et Forges qui sont deux choses différentes.

>> Voir comment choisir son acier

Maru

La Forge Maru est une forge qui compose un seul Acier. Généralement pour les Katanas entrés de gamme, mais attention, il est aussi possible d'avoir un Katana haut de gamme avec ce type de forge.

En effet, tout dépendra de l'acier. Un type de forge Maru avec un Acier à l'Hamon pourra être de très haute qualité et offrira une solidité et un tranchant redoutable.

Lames Composites

Il existe ensuite les lames composites, ce sont des lames qui composent différents aciers et couches. Par exemple : Kobuse, Honsanmai, Sanmai, Gomai, Shihozume et bien plus...

Ces types de forge correspondent souvent à une époque du Japon et à l'évolution du Katana, mais elles sont toutes utilisés. Pour un Katana à lame composite il faudra investir bien souvent plus de 500 €, les prix peuvent monter à plusieurs milliers d'euros.

3. Qualité et type d'Acier

Acier traditionnel Tamahagane

L'acier le plus connu est l'acier Tamahagane. Pour avoir un Katana avec cet acier, il faudra investir dans les 1500 € minimum et attendre plusieurs mois allant jusqu'à plus d'une année d'attente.

La production et l'exportation de cet acier est très limité au Japon ce qui fait grimper les coûts de manière impressionnante. Cet acier reste tout de même un incontournable avec la forge en couches alternées et un pliage multiple.

Aciers Alternatifs

Souvent on associe "VRAI KATANA" à un Katana en acier Tamahagane à plusieurs milliers d'euros, mais il s'agit d'un stéréotype.

Comme nous l'avons vu il est tout à fait possible d'obtenir un Katana de très haute qualité qui respecte les traditions et la fabrication du Katana pour quelques centaines d'euros. Peu de personnes peuvent se permettre de mettre 2000, 5000 ou même 10 000€ dans un Katana.

Il existe donc de nombreux différents aciers comme le 1095 le T10 le Damas et beaucoup d'autres qui peuvent être forgés dans des techniques traditionnelles avec le Hamon et tous les détails du Katana.

4. Hamon

hamon

Le Hamon est une trainée ondulée qui suit tout le long du tranchant de la lame. Cette ligne Hamon est obtenue après la trempe qui est destinée à durcir la lame et à la rendre très tranchante. C'est une caractéristique très importante qui influe énormément la qualité du Katana et que beaucoup de passionnés recherchent.

Les Japonais ont développé une technique : ils recouvrent la lame d'un mélange argile réfractaire de poudre et de silice avec d'autres éléments que chaque forgeron garde secret.

De cette façon, lors de la trempe la partie tranchante ne sera pas refroidi à la même vitesse que le reste de la lame et permet d'avoir une partie de la lame plus dure et une partie plus souple.

Il existe plusieurs types de Hamon, mais cela dépend souvent du forgeron. Vous trouverez cette ligne naturelle seulement sur les Katanas haut de gamme.

5. Gorde (Hi ou Bo-Hi)

gorge katana

La gorge du katana qui est un trou en longueur sur la lame permet plusieurs choses. Elle rend la lame plus légère, aide à drainer le sang (historiquement) et a aussi une fonction esthétique.

Cette caractéristique est évidemment à but esthétique à notre époque, mais elle offre aussi un son plutôt satisfaisant quand vous tranchez le vent avec votre Katana. Vous pouvez vous réaliser un Katana sur mesure avec ou sans Gorge.

6. Tsuba

tsuba

La Tsuba est une réelle œuvre d'art. C'est la garde du Katana Japonais elle a pour fonction la protection, l'esthétique, mais aussi l'équilibre du Katana.

  • Protection : elle permet d'éviter à l'ennemi de trancher la main du Samouraï en glissant sa lame de long du Katana de son adversaire.
  • Esthétique : une Tsuba est sculptée à la main avec des motifs traditionnels japonais comme le Sakura, des démons ou légendes japonaises et c'est vraiment magnifique.
  • Équilibre : avec une Tsuba lourde vous allez avoir un équilibre plutôt centré sur la Tsuba et donc vers le centre de votre Katana alors qu'avec une Tsuba légère l'équilibre sera plus vers la pointe de votre Katana.

Une Tsuba est fabriqué en Fer en  Cuivre ou parfois en Acier et il est possible d'avoir des finitions en or et argent.

7. Tsuka

tsuka

Le Tsuka est située sous le Tsuka-Ito (le tressage de la poignée). Il s'agit de peau de requin ou de raie. La chasse étant régularisée et parfois mal vue il est possible d'avoir un Tsuka Vegan.

Fonction : Garder le Tsuka-Ito à sa place et renforcer la poignée. C'est une matière qui offre une tenue ultra solide et agréable.

8. Tsuka-Ito

tsukaito

Le Tsuka-Ito est le tressage placé juste au-dessus du Tsuka. Il est possible d'en trouver en plusieurs couleurs et c'est une partie du Katana qui le rend unique.

Fonction : Adhérence et maintien de la structure. C'est aussi une bonne manière de reconnaître un Vrai Katana d'un Faux. Un bon Tsukaito est solide et est tressée de manière très ferme afin qu'il ne bouge pas.

Il est agréable au toucher et permet aussi d'absorber la transpiration.

9. Fuchi et Kashira

fuchi kashira

Le Fuchi est un anneau qui est entre la Tsuka et la Tsuba. Il renforce la Tsuka, il est aussi un élément décoratif unique en son genre.

Le Kashira lui est le petit embout placé tout en dessous du Katana (extrémité du Tsuka). Il a pour but de renforcer la poignée, mais a aussi un but esthétique. Ces petites pièces sont réalisées en détail et c'est ce genre de détails que nous apprécions sur le Katana.

10. Menuki

menuki mekugi

Les Menuki sont une particularité unique du Katana. Ce sont de minuscules ornements dans des formes différentes comme dans une forme de Dragon ou de lion traditionnel Japonais. 

En plus de permettre une meilleure fixation du Tsuka-Ito au Tsuka il permet aussi de mettre l’accent sur cela au-lieu du Mekugi (petit bout de bois dans la peau de raie).

11. Sayanuri

sayanuri

Le Sayanuri sert à protéger le bois de Magnolia du Saya (fourreau).  Le laquage effectué sur le fourreau n'a pas vraiment d'importance et il est plus à but esthétique et anti-égratinure.

12. Sageo

sageo

Le Sageo est un tressage qui cette fois n'est pas sur la poignée, mais sur le fourreau. Il permet d'accrocher le Katana à sa ceinture obi et offre un esthétisme unique en son genre. On vous conseille d'accorder la couleur de votre Sageo à votre Tsuka-Ito afin d'éviter trop de fantaisie.

Ces tissus de tressage sont très originaux et peuvent être faits chez des Artisans au Japon ou en France.

13. Seppa et Habaki

seppa habaki

Habaki : C'est une pièce en métal qui entoure la base de la lame. Cette pièce a pour but de bloquer la position de la garde Tsuba et de maintenir de sabre dans son fourreau Saya avec une largeur adaptée. Ce sont aussi des pièces esthétiques qui peuvent coûter très cher selon les matériaux et la difficulté de l'artisanat.

Seppa : Ce sont des rondelles ovales qui permettent de serrer la garde Tsuba. Il faut donc placer un seppa de chaque côté de la garde Tsuba.

14. Saya

saya

Il s'agit du fourreau du Katana. Ce fourreau est en général fait de bois léger laqué à l'extérieur. Souvent on retrouve le bois de magnolia comme matériau. Sur ce fourreau on y retrouve souvent le Sageo (tressage sur le fourreau) qui permet d'accrocher le Katana à la ceinture.

C'est une partie du Katana très visible et très travaillée par les artisans qui peut se différencier par plusieurs couleurs, motifs ou même matériaux.

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Vérification d'age

En cliquant sur "Entrer", vous vérifiez que vous avez 18 ans

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique